www.isl.marketing | marketing Stratégique
isl.marketing vous accompagne dans la définition de votre stratégie marketing et dans sa déclinaison opérationnelle. Le géomarketing est un outil particulièrement puissant dans la définition de la zone de chalandise et la géolocalisation des cibles et des clients.
marketing, geomarketing, géomarketing, communication, stratégique, strategique, scientifique, spatial, IoT, internet of things, smartcity, cannes, geoconcept, géolocalisation, clients, concurrence, zone de chalandise
57368
page-template-default,page,page-id-57368,qode-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch child-child-ver-1.0.0,pitch-ver-1.6, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le marketing Stratégique a pour objectif d’obtenir une vision 360° de l’entreprise dans son environnement, indispensable à la mise en place d’une stratégie pérenne.

isl.marketing vous accompagne dans la recherche d’informations, l’analyse, la définition de votre stratégie…
Puis dans sa mise en place, sa déclinaison en plans d’actions et leurs mises en application opérationnelles.

Les étapes de l’analyse sont :

L'entreprise

son histoire, ses valeurs, son ADN,... Est ce que tous les signaux émis par l'entreprise sont cohérents et compris par ses clients ?

Marques, produits, services

quelle est l'offre de l'entreprise, quelle était-elle hier et quelle sera-t-elle demain ? Comment est-elle positionnée sur le marché ?

Points de vente

qu'ils soient réels ou virtuels, magasins, sites internet... Quels sont les points de contact entre le produit ou le service et l'acheteur ?

Clients et les non clients

il est important de connaître ses clients mais aussi les personnes qui ne le sont plus et celles qui pourraient le devenir. Quels sont leurs profils et leurs freins ?

Concurrents

directs ou indirects, à proximité ou plus loin, sur le même marché ou sur le même arbitrage budgétaire ? Quelles sont leurs parts de marché respectives ?

Environnement socio économique

incertain et en perpétuel mutation... il faut rester perpétuellement à l'écoute de ces signaux, qu'ils soient nets, amplifiés ou diffus.

C’est l’ensemble de ces éléments qui permettra de définir une stratégie pérenne et les conditions de sa mise en application.

Etudes proposées :

La liste des analyses n’est pas exhaustive et des études spécifiques peuvent être réalisées à la demande.

Etape fondamentale pour tout lancement d’un produit ou d’un service, l’étude de marché permet de connaitre la taille d’un marché et d’en définir les principaux acteurs : fournisseurs, distributeurs, clients.
Elle est la synthèse de sources documentaires et d’études qualitatives ou quantitatives réalisées auprès du client.

Cette étude doit permettre d’analyser, de mesurer et de comprendre son marché, de définir son mix marketing, c’est-à-dire son positionnement en terme de produit, prix, distribution et communication,  d’affiner son business plan….

La définition du périmètre est prépondérante.

L’étude de marché doit être réalisée très tôt dans le processus de réflexion mais aussi régulièrement révisée notamment pour suivre Les tendances du marché, les nouveaux entrants ou les évolutions en termes de réglementation.

C’est l’étude de ses principaux concurrents :

– d’un point de vue quantitatif (CA, part de marché) s’il n’y a pas eu d’études de marché préalable,

– les points forts, points faibles,

– leur communication : contenu, media, volume.

Il est important de ne pas prendre en compte que ses concurrents directs.
Par exemple pour une enseigne de jeux vidéo, ce sont les autres magasins spécialisés mais aussi les hypermarchés, les magasins culturels (FNAC, Cultura, …).

Bien plus large que la simple définition des « attentes » ou des « besoins », cette étude consiste à se mettre « dans la tête » du client et à comprendre les attitudes et les processus qui vont le mener à l’achat ou au non-achat du produit ou du service. C’est une façon de positionner le client au cœur de la réflexion en partant de son propre constat, de ses motivations plus ou moins avouées.
En plus d’une première approche documentaire, elle nécessite des interviews de personnes sous forme d’études qualitatives ou quantitatives. Il est particulièrement recommandé d’étudier les clients et les non-clients.

Ou cluster analysis, consiste à regrouper les clients en groupes homogènes afin de faciliter la réflexion marketing. Plusieurs procédés mathématiques sont utilisables. Ils nécessitent des connaissances poussées en statistiques et des bases achetées ou créées par interviews, qui contiennent des données à la fois socio démographiques, d’opinions et de comportements sur le marché étudié.

Ce type d’étude permet ensuite d’analyser précisément ce qui différencie les groupes qui nous intéressent.
Par exemple : mes clients par rapport à ceux de mes concurrents ou les addicts vs les occasionnels d’une enseigne ou d’une marque etc…

Avec cette analyse, il est possible de mettre en place des stratégies marketing par cible.

Les études ad’hoc ou études sur-mesures, sont spécifiques à chaque cas et réalisées à la demande du client.
Elles peuvent reprendre en partie les méthodologies citées précédemment.